Jouons...

30 octobre 2012

Bienvenue !

Après avoir écrit des nouvelles sur papier, je me lance à en écrire une sur un blog. Mais celle-ci sera illustrée de photos provenant des sims 3. Comme ça, je combine ma passion pour l'écriture et pour les sims !

Cette histoire me vient de mon cerveau. C'est donc absolument fictif, et je vous demande de ne pas faire de reproduction totale ou partielle.

J'accepte tous les commentaires, sauf insultes et toutes critiques non expliquées. Tant qu'à faire, que je m'améliore ! 

Je m'excuse si je fais des fautes (ce n'est pas souvent, mais ça arrive), prévenez moi si vous en voyez ! Il se peut aussi qu'en écrivant sur l'ordi, j'inverse des lettres, ou que j'oublie une lettre voire un mot !  

Je vous remercie d'être passé sur mon blog, et j'espère que l'histoire vous plaira.

Maeleo

Voilà le bouton de Jouons... : 

bouton jouons

 

Vous avez besoin d'un sommaire ? 

Prologue

Chapitre 1 : Un email inquiétant

Chapitre 2 : Shang-Sim La

Chapitre 3 : Le jeu se poursuit

Chapitre 4 : Une énigme plus dure

Chapitre 5 : Et maintenant, on fait quoi ?

Chapitre 6 : Une chance sur trois

Chapitre 7 : Abu Simel

Chapitre 8 : Où es-tu, Gaële ?

Chapitre 9 : Le symbole de la paix et de l'esprit

Chapitre 10 : Kalya

Chapitre 11 : Adieu

Epilogue

 

Histoire finie ! 

 

Posté par mawleo à 23:33 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Prologue

Ma vie est parfaite. Certes, la routine se répète, mais elle est tout de même parfaite.

Je vis avec mon fiancé depuis un an dans ce grand appartement-terrasse de Bridgeport. De là, on voit toute la ville.

Oui, ma vie est parfaite. Jusqu'à ce jour... Ce jour où je fus invitée à jouer...

Posté par mawleo à 23:37 - Commentaires [30] - Permalien [#]

17 novembre 2012

Chapitre 1 : Un email inquiétant

Screenshot

Le réveil sonne. Je ne veux pas me lever. 

Screenshot-2

Agacée par ce son qui détruit chaque matin mes typans, je repousse la couette chaude au bout du lit. Je déteste me lever. On quitte la chaleur de la nuit pour retrouver la froideur du jour. D'un geste vif, j'éteins le réveil. 

Screenshot-4

Le sol est glacée. J'hésite à me lever. je pourrais me recoucher et dormir. 

Ry est déjà partit. Il part tôt. Chaque jour, je me réveille sans lui. Il est journaliste. Il doit partir tôt.

Screenshot-5

Après un brin de toilette, et me faire une beauté devant le mirroir, je prends mon petit déjeuner. J'aime beaucoup la vue que nous avons. On ne voit presque pas la ville. 

À côté de mon bol, il y a un petit bout de papier. « À ce soir, je t'aime ». Ry me laisse toujours un message de ce genre avant de partir. Ça me donne du courage pour peindre.

Screenshot-9

Je suis artiste en herbe, mais je manque sérieusement d'inspiration. Chaque jour, je passe le reste de ma matinée devant ma toile blanche. Ry m'avait conseillé de mettre le chevalet face à la nature, pour m'inspirer, mais ça ne marchais pas. Cette toile est blanche depuis des mois.

Screenshot-13

Vers midi, je marche jusqu'au petit étang loin de la ville. 

Screenshot-15

Ce banc est comme mon banc, rien qu'à moi. Personne ne vient ici. Je me demande parfois si quelqu'un a déjà découvert cet endroit magnifique, où je viens manger mon sandwich fait maison tous les midis. Sûrement, puisqu'il y a un banc.

Screenshot-22

Parfois, je vais au cimetière, poser des fleurs sur la tombe de ma mère, morte il y a cinq ans d'un cancer. 

Screenshot-23

Puis je vais me baigner dans l'eau délicieusement chaude de Starlight Shores. 

Screenshot-25

J'adore me retrouver face à l'immensité de cet océan. Je dépasse les limites de sécurité pour la baignade, mais jamais personne n'y fait attention. en vérité, peu de personne vont à la plage, ou dans les parcs. Ils sont tous dans les clubs privés, les boîtes de nuit, ou les endroits de fête. 

Screenshot-28

La galerie d'art fait partie de ces endroits peu apréciés par les gens. Moi, j'y passe chaque jour, allant de tableaux célèbres en tableaux célèbres, cherchant en vain de l'inspiration. Je regarde ma montre. Il est l'heure de rentrer préparer le dîner pour Ry et moi. 

Screenshot-30

En entrant dans l'immeuble, une femme, d'une trentaine d'année, sort de l'ascenseur. Je veux lui dire bonjour, comme toute personne polie, mais elle ne m'adresse même pas un regard. 

Screenshot-81

- Bonsoir cher téléspectateur, il est 20h et c'est l'heure de votre jour...

20h. Ry devrait être rentré depuis une demie-heure. Il lui arrivait parfois d'être en retard, mais de dix minutes à peine. Cependant, je ne m'inquiète pas. Pas encore.

Screenshot-82

Je me suis endormie devant la télévision et l'homme affreusement ennuyant. Je regarde ma montre : 22h. Je commence à m'inquiéter sérieusement. Où est-il ? 

Screenshot-84

Je tente de l'appeler sur son portable, mais je tombe directement sur sa messagerie.

Screenshot-86

Puis mon téléphone sonne. Le nom de Ry s'affiche. Je décroche immédiatement.

Screenshot-89

- Allô ? dis-je.

- Cassie Palot ? 

- Oui. 

Ce n'est pas la voix de mon fiancé. La voix rit. 

- Je suppose que vous vous demandez où se trouve votre cher Ry.

- Oui ?

Mon cœur bat la chamade. Que sait cette voix ? 

- Jouons.

J'entends un clic à l'autre bout du fil.

Screenshot-90

- Allô ? Allô ? 

Screenshot-91

La voix avait racrochée. Jouons...

Soudain, l'ordinateur de Ry s'allume, sans que je ne demande rien. 

Screenshot-92

C'est un email. Je l'ouvre. C'est un document écrit, sur le même logiciel que Ry utilise pour écrire ses articles. Il y a deux pages.

Sur la première, il y a écrit « Jouons... ». Je descends avec la souris. J'ai la boule au ventre. Il y a seulement une photo :

Screenshot-106

Une photo d'un dragon immense en pierre, la gueule ouverte. Et dans cette gueule...

- Ry... je souffle.

 

Posté par mawleo à 14:23 - Commentaires [17] - Permalien [#]

18 novembre 2012

Chapitre 2 : Shang-Sim La

Screenshot-97

- Tu es sûre de toi ? je demande. 

- Pas de doute possible. C'est bien en Chine. 

Screenshot-99

Elle, c'est Gaële*, ma meilleure amie. Elle adore voyager. Elle connait tous les endroits du monde. Alors, après une nuit sans sommeil, je l'avais appelée.

 

*C'est normal qu'il n'y ai pas deux "l", ça peut s'écrire comme ça aussi. 

Screenshot-100

- Ouai, la Chine... répète-t-elle. Dans la magnifique ville de Shang-Sim La, plus précisément. 

Screenshot-102

Je me précipite sur internet et dégotte une agence de voyage. 

- Tu fais quoi ? 

- Je vais en Chine. Ry a besoin de moi. 

- Alors je viens avec toi. Je connais la région. 

J'hésite. Je veux retrouver Ry le plus vite possible. Et me servira-t-elle ? 

- D'accord, je finis par dire.

Screenshot-101

 - En route pour la Chine ! crit-elle. Je sens qu'on va bien s'éclater ! 

Ou peut-être pas. 

 

Screenshot-104

Je vérifie l'adresse. Oui, c'est bien là. L'hôtel. Il est immense. En voyant les escaliers, je n'ai soudain plus de force. Je suis habituée aux ascenseurs de Starlight Shores. 

Screenshot

Screenshot-3

Enfin arrivées au dessus, je comtemple avec Gaële le paysage chinois, fait de montagne et d'arbres.

- Il faut qu'on se bouge, dis-je. Ry est là, quelque part...

Screenshot-5

- Il est dans la grotte du dragon. On ira après, je veux dormir, ce voyage m'a épuisée. Et ne fais rien ! Tu te tuerais ! 

Screenshot-9

Je sors, le temps de la sieste de Gaële. D'ici, on peut voir la grotte du dragon. C'est exactement la même que sur l'email, si ce n'est qu'elle est encore plus imposante et terrifiante. Je n'ai pas sommeil. Je dois retrouver Ry.

Screenshot-11

Screenshot-13

Je n'ai pas écouté Gaële. Il y a un petit chemin qui monte en zigzag jusqu'à l'entrée de la grotte. Le soleil tape fort sur ma tête. 

Screenshot-15

L'ascension fut longue, mais me voilà enfin devant cette maudite grotte. Et pourtant, il n'y a pas d'entrée ! Seulement un mur de pierre.

Screenshot-18

À tatons, je cherche quelconque interrupteur pouvant ouvrir cette immense porte. 

- Là ! je lance fièrement ! J'ai trouvé ! 

J'appuie.

Screenshot-20

Screenshot-21

Après quelques minutes, la porte est enfin descendue. La voie est libre. J'époussière mon T-Shirt et mon jean, devenus subitement beige à cause de la poussière. 

Screenshot-22

Je me retrouve dans un magnifique jardin, baigné de lumière par un immense trou au dessus de moi.

Screenshot-23

- C'est... c'est magnifique. Gaële aurait adoré voir ça. 

Screenshot-24

J'aperçoit des escaliers devant moi. Ils s'enfoncent dans les profondeurs noires de la grotte du dragon. À pas lents et peu assurés, je m'y dirige. Je regarde une dernière fois le ciel et la lumière. Et je m'aventure dans le jeu. 

- Jouons... dis-je à vois haute, comme pour prévenir que j'entrais dans la partie. 

Posté par mawleo à 14:26 - Commentaires [28] - Permalien [#]

Chapitre 3 : Le jeu se poursuit

Screenshot-25

La lumière du jour disparaît au fur et à mesure de ma descente. Aucune peur ne m'envahit. Je le fais pour Ry. Il est là, quelque part, je le sais. 

Screenshot-26

La salle est grande. Il y aurait des possibilités infinies de trouver une entré cachée, ou autre, mais je ne tarde pas à trouver une porte devant moi. 

Screenshot-27

Je suis stupéfaite. Je croyais trouver Ry derrière cette porte, mais je me retrouve dans un couloir, qui mène à une autre pièce. Anxieuse, j'y pénètre.

Screenshot-28

Cette salle est grande aussi. Derrière une pierre, que j'ai poussé à la force de mes bras, je découvre une plaque avec deux plantes de pieds dessinés dessus. Je me mets dessus. 

Screenshot-29

Cette plaque m'ouvre une porte cachée. Ry est peut-être dans cette nouvelle pièce. 

Screenshot-30

Je ne découvre qu'un veiux coffre rouillé par le temps, qui grince quand je l'ouvre.

Screenshot-31

Il n'y a seulement qu'un papier. Je le prends et lis : 

« Bravo. Tu t'es enfin lancée dans le jeu... Félicitations... Mais ce n'est pas fini, loin de là. Je veux encore m'amuser un peu avec toi... Qui je suis ? Ça tu le sais déjà, mais tu a dû l'oublier. Que dirais-tu d'une petite enigme pour la suite ? "Autrefois grande et prospère, je ne suis plus qu'un tas de pierre". Bon jeu. »

Je retourne le bout de papier, cherchant en vain une suite. Mais non. C'est tout. Une enigme. Incompréhansible. Comme toutes les enigmes. 

Screenshot-33

Je redescends à vive allure le chemin, manquant à deux reprises de tomber. Je passe alors devant une magnifique point d'eau contenant d'énorme carpe koï. La Chine est un beau pays. Dommage que je sois là pour jouer à un jeu sadique. 

Screenshot-38

- Gaële ! Gaële ! 

Je me retrouve nez à nez avec elle. Elle n'a pas l'air contente.

- Je t'ai cherchée partout ! Tu es partie sans moi ! me reproche-t-elle. Il aurait pu t'arriver quelque chose avec tes deux mains gauches ! 

- Je suis allée dans la grotte du dragon et regarde, regarde ça ! 

Screenshot-40

Elle m'arrache le papier des mains et lit à voix haute : 

- Autrefois grande et prospère, je ne suis plus qu'un tas de pierre ? Il faut trouver une chose grande et prospère qui a fini en pierre ? 

- Je crois.

Screenshot-36

Elle réfléchis. Longtemps. Moi, je la soutiens du regard. 

Screenshot-39

Soudain, elle rélève les yeux et s'écrit : 

- Mais oui ! J'ai trouvé ! 

 

Screenshot-44

- On va où ? je cris.

- Suis moi ! 

Gaële coure. Je la suis plus péniblement. Je ne fais pas autant de sport qu'elle. Le soleil commence à tomber entre les montagnes. L'air devient tout de suite plus frais, voire froid. Je regrette de ne pas avoir pris de veste. 

Screenshot-43

J'en ai marre de courir. Depuis qu'on était arrivées, je ne faisais que ça. Le chemin est isolé, étouffé entre deux montagnes. 

Screenshot-46

J'aperçois au fur et à mesure, des formes, en pierre. 

Screenshot-47

- Voilà. L'armée de pierre. La plus grande armée de Chine, réduite à l'état de pierre.

 

P.S : Désolée pour le prisme vert sur la sernière image, déjà que c'était dur de les prendre en train de regarder en haut, je n'ai pas fait gaffe. 

Posté par mawleo à 15:25 - Commentaires [15] - Permalien [#]


29 novembre 2012

Chapitre 4 : Une énigme plus dure

Screenshot-8

Il y a de tout dans cette armée de pierre. Des chars, des chevaux, des soldats, des cavaliers. C'est assez étrange de penser qu'il y a des milliers d'années, cette armée existaient réellement et qu'elle nous parvenait presque intacte. Je me demande où peut être l'indice ici. Et si se serait aussi facile que pour avoir le premier. 

Screenshot-11

- Gaële, regarde ! Un escalier ! Comme dans la grotte du dragon. 

Elle gromelle, me rapellant qu'elle n'était pas allée dans la grotte du dragon. 

- Bizarre, souffle-t-elle d'un ton si faible que je peine à l'entendre. Quand j'étais venue il y a trois ans, il n'y en avait pas. 

- Pas le temps de réfléchir, viens ! 

Elle hésite. Je la comprends. D'habitude, cela était plutôt elle qui ne réfléchissait pas et fonçait tête baissée. Les rôles avaient été inversés. 

Screenshot-13

Tant pis, je descends. Je découvre une pièce carrée, petite. Sans aucune issue que l'escalier. Trouver un indice ne serait pas difficile dans ces conditions.

J'observa la pièce de long en large, cherchant ledit indice. Et je le trouve. 

- Gaële ! Grouille ! J'ai trouvé quelque chose ! 

Screenshot-15

- Là ! Juste là ! je m'écrie. Une liseuse électronique. J'en avais une avant le déménagement. 

- C'est trop simple... c'est louche. 

- Très bien. 

Screenshot-18

Je prends les choses en main et m'empare de la liseuse. Il n'y a aucun livre dessus, comme je m'y attendais. Seulement une note. 

- Alors, piaille Gaële dans mon dos. Ça dit quoi ? 

- Attends ! « Tu avances bien. Que penses-tu de ma chasse au trésor ? Tu te demandes qui je suis. Mon nom ne te dira rien. Kalya. Tu vois, tu n'es pas plus avancée qu'il y a une minute. Ry n'est pas là, ou du moins, n'est plus dans ce pays. Après tout, durant une chasse au trésor, il faut parfois aller loin. D'ailleurs, je te propose de reprendre l'avion. Mais je ne dirais pas la destination. Ce ne serait pas du jeu, qu'en penses-tu ? " De tout mon long s'écoule, goutte à goutte un fleuve ; à ses côtés, grande était la foule, qui attendait qu'il fabrique la terre neuve " »

La note s'arrête à ce mot. Je suis déjà desespérée. 

- Aïe, lance Gaële. Celle là, elle est plutôt du genre expert ! 


Screenshot-21

Nous venions de passer notre soirée et notre matinée allongée sur nos lits à l'hôtel de Shang-Sim La, incapables de trouver le sommeil, nos esprits étant entièrement tourné vers cette enigme. 

- Bon, je commence. Il y l'Amazonie, la Seine, le Mississippi, le Nil, ou encore le Gange et j'en passe.

- C'est ça. Il faudrait les trier par leur foule, et voir s'il traverse le pays de long en large. 

Screenshot-22

- Je ne trouve rien ! je crie. 

- Cherche encore ! 

- Non, j'en ai plus qu'assez de ce jeu ! Je vais prendre l'air ! 

- Je te signale que Ry a été enlevé ! C'est ton fiancé ! 

Je me raidis. Je sais très bien ce qu'il est. Tout. Tout pour moi. 

- Je dois prendre l'air, je me contente de répéter. 

Screenshot-23

Je cours et me retrouve sur le point culminant de la ville. Je sèche les larmes qui avaient coulées sur mes joue lors de mon ascension. Jamais je ne reverrais Ry. Ce jeu n'avait ni queue ni tête, sans aucune fin. 

- Où es-tu ? je me surprends à demander.

Si seulement il pouvait me répondre. Je n'avais jamais remarqué à quel point je l'aimais et à quel point j'avais besoin de lui, auprès de moi. Il est ma moitié d'âme. Sans lui, je suis incomplète. 

Screenshot-25

Screenshot-26

Je sens un regard sur moi. Comme si quelqu'un m'épie. Je me retourne. Il n'y a personne. J'ai dû rêver. Je décide de rentrer. 

Screenshot-29

- Cassie ! Je dois te parler ! J'ai trié les fleuves, comme tu avais dis ! Et ça donne ça ! Viens t'asseoir. 

Screenshot-34

Je prends place dans le canapé inconfortable de la pièce principale de l'hôtel. 

- J'ai éliminé la Seine et le Mississippi. Il ne travensent pas leur pays de tout son long. 

J'acquiesce. Je suis d'accord avec elle pour le moment. 

Et l'Amazone aussi ! Je crois pas qu'il y est grand monde autour. A part les aborigènes. Et je pense que ta Kalya ne veut pas ta mort. Et je sais personnellement que tu mourrais là-bas. 

Screenshot-32

- Mais pour la terre neuve ? je lui demande. 

- C'est là le problème. Dans les deux pays, les gens attendent les crues, qui sont bénéfiques. 

Screenshot-38

- Attends une minute, je lui dis. C'était quand qu'il y avait des gens qui attendent ? 

- Dans l'Egypte ancienne pour le Nil et encore aujourd'hui pour le Gange. Mais qu'est-ce que ça peut bien faire ? 

- Â ses côtés grande était la foule, qui attendaient ! je récite comme on récite une poésie. C'est au passé ! 

- Cassie, tu es un génie ! 

Je ne le suis pas. C'est juste qu'à force d'en côtoyer, mon sens de l'observation s'affine. 

Posté par mawleo à 20:44 - Commentaires [13] - Permalien [#]

19 décembre 2012

Chapitre 5 : Et maintenant, on fait quoi ?

Screenshot-84

Je regarde par les hublot à gauche de mon siège. Et vois un désert. Immense, sans limite, orange. Nous voilà en Egypte.

Ce n'est que la deuxième fois de ma vie que je prends l'avion, et la descente me fait un mal de chien aux oreilles. De plus, j'ai toujours peur à l'aterrissage, de rater la piste et nous nous écrasons sur le sol. En bref, je déteste l'avion. Mais je ne le fais pas pour moi, pour du tourisme. Je le fais pour retrouver Ry. Il a besoin de moi.

Screenshot-86

Le sol se rapproche. Je retiens mon souffle, et cesse de regarder dehors. Je ferme les yeux tout en continuant de macher mon chewing-gum. D'après Gaële, cela aider pour le mal d'oreilles. Balivernes. J'ai toujours autant mal. Mais je continue à mâcher frénétiquement.

Screenshot-88

Il n'y a pas d'hôtel. Juste des tentes. Chouette, nous allions faire du camping. 

- Bon, c'est pas le plus important, l'hôtel. La vraie question est : on fait quoi ? Ta Kalya voulait qu'on vienne en Egypte. Cool ! Nous y voilà, en Egypte ! Mais là, franchement, on est pas plus avancées.

- Il y a sûrement un indice quelque part, c'est évident, je rétorque.

- Mais où ? Cette ville est immense, me rappelle mon amie.

- Je sais.

Screenshot-89

Exténuée par le voyage, je m'affale sur l'une des chaises du camp. Elle est très inconfortable, mon dos est droit comme un piquet. Je ne suis pas habituée. Gaële vient s'addeoir en face - ou devrais-je dire, à côté - de moi.

Screenshot-91

- Chaise pourrie ! rage-t-elle. Bon, Cassie, vu qu'on bloque, on pourrait visiter le marché. Il paraît que c'est exeptionnel ! 

Je ne refuse. Après tout, cela ne peut que me changer les idées. Et peut-être que l'indice est là-bas, dans l'endroit le plus logique.

Un indice, ça peut être n'importe où, ça peut être n'importe quoi. Un bout de papier, une liseuse, un messager, une énigme, une photo... La liste est longue malheureusement.

 

Screenshot-93

Après quelques dizaines de minutes de marches, nous arrivons au marché. C'est une belle place au centre de la ville, entourée de magasins et de maisons en terre cuite. Dans le désert d'Al Simhara, c'est la seule chose qu'il y a.

Screenshot-95

Du coin de l'œil, j'aperçois un homme, un egyptien, charmer un serpent.

- Gaële ! 

Screenshot-97

C'est étrange de voir ce serpent suivre la flute, comme si on l'obligeait, qu'il n'avait pas le choix. Moi aussi je suis une flute. Celle que Kalya me bouge au nez, en m'obligeant de jouer à son jeu sordide pour retrouver ma deuxième partie de moi. Pour retrouver celui qui a, et qui est, mon grand amour. Ry.

Mon ventre crie famine quand il voit une sorte de restaurant.

Screenshot-100

- Hum... Je prendrais des falafels, s'il vous plaît. 

- Cassis, grouille, j'ai la dalle moi ! 

Screenshot-102

Ma meilleure amie a pris un kebab. Certes une spécialité, mais qu'elle a déjà goûté.

- Tu ne crois pas que tu en mangesdajà assez à Starlight Shores, je plaisante.

- Quand c'est bon, on en a jamais assez, rétorque-t-elle, du kebab plein la bouche.

Screenshot-103

Après ce bon repas, je suis encore plus fatiguée qu'avant. Néanmoins, nous décidons de rester encore un peu au marché et de visiter la ville. 

 

Screenshot-105

Nous retournons au camp de base qui nous servait d'hôtel le temps de notre séjour. Je fis un brin de toilette dans les sanitaires du camp. C'est loin d'être de tout confort, c'est même tout l'inverse. Mais bientôt, je rentrerais à Starlight Shores, dans mon grand appartement terrasse, avec Ry. Et ma routine reprendra.

Screenshot-108

Je choisis l'une des nombreuses tentes et m'endors immédiatement, épuisée par le décalage horaire et le long voyage que je venais de faire.

 

Screenshot-107

C'est un craquement autour de ma tente qui me sort de ma torpeur. Quelque chose, ou quelqu'un, rode. Lentement je sors...

Screenshot-110

... Et me retrouve nez à nez avec le charmeur de serpent.

 

Posté par mawleo à 22:12 - Commentaires [18] - Permalien [#]

07 janvier 2013

Chapitre 6 : Une chance sur trois

Screenshot-111

- Qui êtes-vous ? Que me voulez-vous ? je hurle, me fichant éperdument de savoir si je réveille les autres touristes.

Screenshot-112

- Calmez-vous. J'ai appris que vous étiez arrivée. Voilà votre énigme.

En entendant cette phrase, je me mets hors de moi.

- C'est vous ? C'est vous qui avez Ry ? Vous allez voir ! Espèce de...

- Mais calmez-vous, s'énerve-t-il. Je ne suis pas Kalya. Je suis son messager.

Screenshot-114

- Elle a toutou, je conclus, cherchant à l'insulter par ce terme.

- Vous voulez votre énigme, oui ou non ? 

Mes épaules s'affaissent.

- Bien. " Grande est ta peur, quand tu entres en moi. C'est vrai des gens meurent, et reposent à jamais en moi. "

- Mais ça ne veut rien dire ! 

Il recule et la nuit noire l'enveloppe.

Screenshot-115

Il a disparu, me laissant seule avec l'énigme. 

Screenshot-116

- Gaële ! Gaële ! Réveille-toi ! 

- Uuuumm... Non. 

- Si, debout ! 

Je dois lui répéter l'énigme avant que je ne l'oublie.

Screenshot-120

- Grande est ta peur, quand tu entres en moi. C'est vrai des gens meurent, et reposent à jamais en moi.

- Rien compris, marmonne-t-elle, la vois endormie, les paupières lourdes. On verra ça demain. Laisse moi dormir.

Elle a raison. Après une bonne nuit de sommeil, j'aurais sûrement les idées plus claires. Ou peut être pas...

 

Screenshot-126

Le lendemain, je prends mon petit déjeuner. Des céréales. Qui n'ont d'ailleurs aucun goût. Je me force à ne pas les récracher, et à les avaler.

- Bien dormi ? me demande Gaële en prenant elle aussi un bol de céréales sans goût.

- Oui.

Mensonge. Je n'ai rien dormi de la nuit. Je n'ai cessé de penser à l'énigme. Plus on avance dans le jeu, et plus le niveau des énigmes augmente. Comme dans un jeu de tetris. Enfin, c'est mon point de vue. Je suis sûre que Gaële, la spécialiste des énigmes, saura la résoudre sans encombre. Après tout, elle n'est pas surdouée pour rien. 

Screenshot-129

- On va le retrouver, m'assure-t-elle. Je te le jure.

Je la croie. Avec elle, j'ai déjà plus de chances que toute seule. Je suis tellement minable face à elle et son cerveau développé. De toute manière, je n'ai jamais été forte aux devinettes.

- Elle a dit quoi, déjà ? Une nuit et pouf ! Mémoire foutue ! rit-elle.

Je ne partage pas sa plaisanterie. D'ailleurs, elle s'arrête de rire immédiatement.

- Grande est ta peur, quand tu entres en moi. C'est vrai des gens meurent, et reposent à jamais en moi. 

Screenshot-131

- Hum... Cette Kalya a de moins en moins d'imagination pour les rimes. Ça veut peut-être dire qu'elle devient faible...

- Gaële... je souffle. On n'est pas dans un film de science fiction. C'est sérieux, là ! Utilise plutôt ton cerveau de génie et déchiffre-moi ça ! 

- Hum... Ça doit être un monument de cette ville. Un monument imposant, voire effrayant. Et qui fais office de tombeau ? C'est tellement... Facile ! Même un gamin de six ans aurait pu trouver. Oh - elle semble me remarquer, moi qui n'ai pas trouver - je ne dis pas ça pour toi.

- Pas grave. Viens en au fait.

- C'est une pyramide ! Tellement facile...

Comment fait-elle ? J'ai réfléchis toute la nuit à cette énigme, et elle, elle la trouve en deux temps, trois mouvements. Et non, un enfant de six ans ne risque pas de résoudre cette énigme. Ou alors je suis moins intelligente qu'un enfant de six ans. Je sais très bien que je ne suis pas une flèche, je suis même l'exact contraire, mais tout de même ! 

- Allez, prépare toi ! piaffe mon amie. On y va ! J'ai toujours rêvé de voir les pyramides en de Al Simhara en vrai ! Allez ! 

Je n'arrive pas à être aussi entousihaste qu'elle. Mais je suis obligée de la suivre.

Screenshot-132

- Bonjour, excusez-moi de vous déranger, mais où se trouve les pyramides ? 

Screenshot-135

- Vous devez traverser le fleuve. Par là ! Et elles sont tellement grandes qu'après, vous ne pouvez pas les manquer, repond-il avec l'accent egyptien. 

- Merci Monsieur !

Screenshot-137

Je me mets alors à courir, pour que tout se termine, mais Gaële me retient.

- Tu fais pas gaffe aux détails, toi ! Il a dit "les" ! Il y en a plusieurs ? 

- Je ne sais pas ! Allons voir ! 

Screenshot-138

- Aïe. Trois...

- On a une chance sur trois, alors... 

Posté par mawleo à 16:15 - Commentaires [19] - Permalien [#]

24 janvier 2013

Chapitre 7 : Abu Simel

Screenshot-139

- Cheese ! 

- Arrête ! je cris.

Gaële s'est lâchée sur un magnifique appareil photo à un prix tout aussi magnifique, d'ailleurs. Mais je déteste les photos, surtout maintenant, où nous n'avions pas vraiment que cela à faire.

- Je cherche Ry, moi. Je sais que tu t'en fous, mais fais tout de même un effort pour m'aider ! 

Screenshot-140

- Moi je m'en fous ? elle hurle à mes oreilles. Moi ? C'est moi qui fais le tour du monde pour t'aider ! 

Et voilà, encore une dispute. Pourquoi est-elle toujours obligée de hurler ?

- Je ne t'ai jamais obligée, je rétorque sur le même ton qu'elle. C'est toi qui a voulu venir ! 

- Ah ouai ? Bah, j'aurais peut être pas dû, vu que tu veux faire tout toute seule ! J'aurais dû te laisser patauger toute seule ! C'est grâce à moi que tu es là !

- Grâce à toi ? Je suis sûre que je peux très bien me débrouiller toute seule ! 

- OK, dit-elle sur le to de l'ironie. Alors débrouille-toi ! Moi, je vais me manger des kebabs ! Salut !

Screenshot-142

Elle tourne les talons et part vers le marché, sans doute. 

Screenshot-144

Je pars moi même dans la même direction, avec la ferme intention de tourner à droite, alors qu'elle a tourner à gauche.

- Grâce à elle, grâce à elle, je m'énerve seule. Pfff ! À part bouffer des kebabs ! Je peux très bien résoudre des énigmes moi ! C'est juste que ça allait plus vite avec elle.

D'un coup de pied et sous l'effet de la colère, j'expulse un caillou à une dizaine de mètres devant moi. 

 

Je ne sais pas depuis combien de temps je marche, mais le soleil tape fort, trop fort sur ma tête. Ma tête tourne. J'ai soif. J'aimerais tellement, oh tellement être chez moi, à Starlight Shores en ce moment même. Pourquoi moi ? Qu'avais-je donc fait à Kalya pour qu'elle me fasse subir une pareille chose ? Mais la vraie question était bien évidemment : "Qui est Kalya ?".

D'après ses mots, je la connaissais, mais je ne m'en souvenais peut être plus. J'ai beau chercher dans ma mémoire quelqu'un qui me détestait, je ne trouve pas.

Screenshot-147

Je marche. Toujours, devant moi. Et je ne m'arrête que lorsque je me retrouve devant cette chose. Quatre sims immense de plusieurs mètres de haut. En pierre.

- Abu Simel... je souffle.

J'en avais entendu parler, il y a deux ans. La découverte d'Abu Simel, grande porte décorée de quatre pharaons antiques immenses. Personne n'y était encore entré. Peut être que l'énigme parlait de ça. Une porte imposante et plutôt effrayante, et qui sait si ce n'est pas un tombeau. Gaële s'étaot peut être trompée, pour une fois. Ce n'était peut être pas une pyramide.

Screenshot-148

Si personne n'y est entré, c'est parce que personne n'a trouvé l'entrée. Mais je dois observer, chaque détail, comme me l'a dit Gaële. Gaële, qui se goinfre sûrement de kebab à l'heure qu'il est. Je dois lui prouver que je peux retrouver Ry seule. Je le dois. Et pour cela, je dois rentrer dans Abu Simel. Je le sens. 

Screenshot-150

Personne n'a trouvé d'entrée. Je ne sais pas pourquoi j'ai cru faire exception.Dépitée, je retourne au marché avouer ma défaite à Gaële et la supplier de revenir m'aider. Jusqu'à ce qu'un énorme bruit sourd ne me force à me retourner.

Screenshot-151

L'espace entre les paires de sims est ouvert

"Grande est ta peur,

Quand tu entres en moi"

C'est vrai que je ressens cette peur. Cette peur de ne pas savoir ce qu'il y a là-dedans. Il y a peut être des momies ?

Screenshot-153

"C'est vrai des gens meurent, 

Et reposent à jamais en moi"

Screenshot-154

Je suis dans une petite salle, décorée de hiéroglyphes. Je n'ai jamais vu une chose pareil de ma vie. Après tout, je n'avais jamis quitté Starlight Shores.

Et si Gaële s'était trompée ? Et si la clé de l'énigme n'était pas une pyramide mais Abu Simel. Ce serait beaucoup plus simple. Une solution au lieu de trois. Et tous les éléments de l'énigme se trouvent là.

Je tourne et retourne sur moi-même, subjuguée par la beauté envoutante de ce lieu étrange et inviolé. Un sentiment de fierté m'envahit. Je suis la première personne au monde à découvrir ce que cache Abu Simel. Mais si l'indice est là, je serais la deuxième après Kalya, mais toujours avant Gaële, voilà ce qui compte.

- Tu es presque au bout du jeu, très très chère Cassie.

Mon sang se glace à l'entente de cette voix douce et sussurante. C'est la voix. La voix du téléphone. Kalya...

Screenshot-156

Je me retourne aussi vite que je le peux, voulant à tout prix partir de cet endroit, mais un mur de feu me l'en empêche.

Mon cœur se met à battre plus vite. Je suis seule. Face à la kidnapeuse de Ry. Cette femme semble me détester plus que tout au monde et je suis seule, enfermée. Peut être est-elle derrière le mur de feu. Que va-t-elle mes faire ?

Screenshot-157

- Gaële est toujours autant une miss-je-sais-tout, qui veut toujours être au-dessus de tout le monde, avec son cerveau de 150 de QI.

Je me fige, le sang toujours aussi glacé. Comment sait-elle que Gaële est une miss-je-sais-tout ?

- Tu as bien fait de t'en débarasser. Le jeu était trop facile à mon goût avec elle. Comment je le sais ?

Elle a un petit rire hautain, aigu et désagréable.

- Je sais tout. Tout de toi, de ta famille, de tes amis. Tout.

- Pourquoi ? je parviens à dire d'une voix tremblante, trahissant ma peur. Pourquoi me faire ça ?

- Tu le sais. Tu sais tout toi aussi, mais tu semble faire exprès d'oublier. Tu sais qui je suis, tu sais ce que tu m'as fait il y a voilà 7 ans. Et je sais que tu t'en souviens comme si c'était hier.

De quoi parle-t-elle ? Pourquoi ne veut-elle pas me donner d'indice, pour m'aider à me souvenir ?

Screenshot-158

Les flammes disparaissent et je me précipite pour sortir du coin de la pièce dans laquelle j'étais enfermée. Il n'y a pas Kalya. Il n'y a personne. Est-elle partie ? Le silence est pesant, angoissant.

- Kalya ? je tente.

- Voilà ta dernière énigme, hurle-t-elle, manaçante. Ressous-la, et tu retrouveras Ry, et je te laisserais partir. Mais si à minuit, tu n'est pas l'endroit voulu, il mourra.

Screenshot-159

Là, mon cœur cesse de battre. Ou du moins, j'ai l'impression. Et j'ai la certitude que jamais, au grand jamais, je ne retrouverais Ry. Minuit. Dans 8 heures...

 

Posté par mawleo à 22:48 - Commentaires [36] - Permalien [#]

10 février 2013

Chapitre 8 : Où es-tu, Gaële ?

Screenshot-161

Après être restée inerte sur le sol à pleurer toutes les larmes de mon corps et à me morfondre dans mon malheur, je me rélève enfn après une heur. Une heure de perdue...

Je pense soudain avec horreur que Kalya ne m'a pas donné d'énigme. Mais j'aperçois un bout de papier lorsque je m'avance pour chercher dans Abu Simel. Un bout de papier qui n'était pas là avant. Comment Kalya a-t-elle pu le mettre ? Comment Kalya a-t-elle pu me parler, sans que je ne la remarque ? Par où était-elle arrivée, puis sortie ? D'où ma parlait-elle ? Ces questions fussent dans ma tête et sont malheureusment sans réponse.

Screenshot-162

« Voilà ta dernière énigme, celle qui scellera ton sort et celui de Ry : "Quand tu sens la douceur de la nuit doucement t'envelopper, tu vas vers ce qui scellera ta vie. Là, les embûches se dressent pour t'empêcher, d'arriver au symbole de la paix et de l'esprit" Bon courage »

Screenshot-163

Quand tu sens la douceur de la nuit doucement t'envelopper... La Lune est pleine et se lève lentement. Je n'ai plus de temps à perdre. Je dois trouver où se trouve le symbole de la paix et de l'esprit. Mais je n'ai aucune idée de ce que cela peut bien être. 

« Il me faut Gaële »

Cette pensée jailli en moi d'un coup. Gaële... Elle sait tout. Mais acceptera-t-elle de m'aider ? 

Screenshot-164

- Gaële ! Gaële, où es-tu ? 

Elle avait dit qu'elle irait manger un kebab. Depuis le temps, cela devait être fait, mais je devais chercher partout.

Screenshot-165

- Excusez moi, auriez-vous vu une fille, de peau noire, cheveux noirs, avec un appareil photo ? 

- Dé... désolée... Je... souis pas french. 

- Symbole de la paix et de l'esprit ! 

Peut être sait-elle quelque chose, peut être que l'on nomme ce symbole pareil partout ! 

Elle hoche la tête négativement. 

Screenshot-167

Le restaurateur ! Si Gaële était venue manger, il saurait sûrement où elle est partie ! 

- Bonjour, je cherche une fille à la peau noire et aux cheveux noirs aussi, habillé de la marque diesel. 

Autant donner le plus de détails possible. 

- Vous parlez français, au moins ? 

Screenshot-169

- Oui, pas de soucis ! me repond-il, à mon plus grand soulagement. Une fille noire ? Oui, je l'ai vu, je lui ai servi un kebab, le meilleur de la région ! 

- Oui, oui, c'est elle ! 

- Elle est partie il y a une heure, sûrement au campement des touristes, parce que vous êtes des touristes, je me trompe ? 

- Absolument pas ! Merci, merci ! Oh, et encore une chose !

- Oui ? 

- Savez-vous où se trouve le symbole de la paix et de l'esprit ? 

Il se gratte le menton, réfléchissant. 

- Non, je ne sais pas. Je ne sais même pas ce que c'est.

Tant pis, je cours vers le campement. Il faut que je trouve Gaële, absolument. Je n'ai déjà perdu que trop de temps. Il me reste 6 heures... 

Screenshot-171

Après avoir fouillé toutes les tentes, hurler son nom, toujours pas de Gaële. Tout espoir avait disparu quand je vis une aventurière. Elle, elle saurait sûrement où se trouve le symbole ! Et peut être Gaële ! 

- Bonjour, excusez moi de vous déranger, mais je cherche...

Je lui fais la description totale de Gaële, ainsi que l'heure à laquelle elle aurait dû arriver.

- Eh bien, je suis ici à lire un livre depuis plus d'une heure et je n'ai pas vu votre amie. Je suis désolée, mais elle n'est pas ici. 

Mais alors où est-elle ? Peut-être se cache-t-elle ? Si c'est le cas, je n'ai pas le temps de la chercher davantage, je dois sauver Ry et Dieu sait combien de temps il va me falloir pour atteindre ce symbole. 

- Le symbole de la paix et de l'esprit ? Oui, une vieille légende. Personne ne l'a jamais vu, mais il paraît que c'est une statue qui se trouve au cœur du grand sphinx. C'est le rêve de tout aventurier que de le trouver, mais hélas, beaucoup ne sont jamais revenu du Sphinx. Si vous vous voulez le trouver, je vous souhaite bonne chance, car vous en aurez besoin. 

- Merci, merci infiniment ! 

- Mais de rien.

Et je m'enfuis, la laissant avec ses questions. 

Screenshot-173

Le sphinx. Ry est dedans, ainsi que Kalya.

- Je te sauverai, Ry, je te le promets.

Posté par mawleo à 16:22 - Commentaires [6] - Permalien [#]